Présentation du ginna dogon

Introduction

Il est désormais établi que la dimension culturelle est une donnée essentielle dans le développement d’un pays. C’est pourquoi, buy information pills dans l’élaboration et la mise en œuvre de tout programme de développement, click d’une région, d’un pays, le volet culturel reste incontournable.

Cependant, les peuples, dans leur rapprochement, leur brassage, leurs métissages(racial, ethnique, culturel…) favorisés par le développement des moyens de communication et des nouvelles technologies de l’information, sont obligés de s’ouvrir les uns aux autres. Cette interpénétration des peuples, serait à notre sens, d’autant mieux vécue que si chaque individu était profondément enraciné, dans les valeurs culturelles propres de son peuple. Un individu ne peut mieux comprendre l’autre que si lui-même comprend sa propre culture. L’intolérance n’est que le fruit de l’ignorance et de la méconnaissance  de l’autre. C’est pourquoi, pour consolider notre nation, il importe que  chaque malienne, chaque malien soit imprégné de la culture de son terroir afin de mieux connaître celle de son voisin. Ainsi, pourrions-nous préserver voire promouvoir l’essentiel de nos cultures ?

dogon du mali

dogon du mali

S’agissant du Peuple Dogon, nous assistons depuis plusieurs décennies à une exportation massive et illégale des témoins de sa civilisation et à un exode significatif des acteurs censés la protéger, la promouvoir. La rétention de ces témoins  dans le terroir et le retour de ceux qui sont hors de nos frontières est une impérieuse nécessité pour la pérennisation de la culture dogon. Et quid des agressions des religions dites révélées sur l’ère géographique même du Pays Dogon ?

La mondialisation aidant,  force est de reconnaître que la tâche que s’est assignée Ginna Dogon n’est pas simple, car comme on dit : « le vers est dans le fruit ». Il ne faut pas se leurrer ; la culture dogon ne peut rester isolée des autres cultures du Mali, des autres cultures du monde. Il s’agit pour Ginna Dogon de préserver les fondamentaux de notre culture dans sa cohabitation avec d’autres cultures.

C’est pourquoi, mettant à profit la volonté unanimement exprimée par les participants à la première semaine d’expressions culturelles consacrée aux Dogon organisée du 10 au 16 Mars 1990 par le Ministère des Sports, des Arts et de la Culture à Bamako, il a été créé une association dénommée  Association Malienne pour la protection et la promotion de la Culture Dogon  : GINNA DOGON (terme désignant grande famille en dogon sô ou duuba en bamanankan). C’est dire que Ginna Dogon est une association ouverte à toute personne aimant le peuple et la culture dogon, sans distinction de son origine et de sa nationalité.

Organisation, objectifs, activités

Organisation :

L’Association Malienne pour la Protection et la Promotion de la Culture Dogon : « GINNA DOGON » est une association non gouvernementale, non confessionnelle, apolitique et à but non lucratif œuvrant pour la défense d’intérêt public sur toute l’étendue du territoire malien. Elle a été créée suivant Ordonnance N° 41/PCG du 28 Mars 1959 par Récépissé N° 248/ MAT- DNAT du 22 Avril 1991.

Son siège est à Bamako-Kalaban-Coura Rue 434 Porte 86.

L’association est composée de membres d’honneur, de membres bienfaiteurs et de membres actifs.

Elle est représentée dans presque toutes les régions du Mali  et en dehors du Mali (voir liste des antennes)

Elle est structurée :

– en instances telles que : l’Assemblée Générale /Ordinaire et Extraordinaire ;

– en organes tels que : Bureau National, Bureau des Antennes, Bureau des Comités et le Bureau des Cellules.

Objectifs :

Les objectifs culturels et sociaux de l’Association sont entre autres :

– la protection et la promotion de la culture dogon ;

– La promotion de la culture malienne en général et dogon en particulier dans le monde ;

– la prévention et la résolution de conflits intra et intercommunautaires;

– l’incitation et l’appui aux autorités politiques et administratives pour entreprendre des actions de développement pour le Mali en général et pour le Pays Dogon en particulier ;

– appui à d’autres associations culturelles maliennes ;

– contribution à la formation de guides touristiques en collaboration avec le ministère du tourisme à travers l’Office Malien du Tourisme et de l’Hôtellerie(OMATHO) ;

– la tenue des conférences, colloques, symposiums, séminaires, expositions, ateliers, festivals ;

– la participation aux semaines de la jeunesse ;

– l’exécution de programmes d’études et de recherche ;

– l’édition et la publication d’annonces, de revues se rapportant à la culture et au développement communautaire ;

– la recherche de financement des activités de développement en faveur du Pays Dogon ;

– la contribution à l’épanouissement des activités sur la culture et civilisation dogon et toutes autres activités conformes à ses objectifs ;

– la prévention et le règlement des conflits ou litiges intra et intercommunautaires etc.

PRESENTATION SOMMAIRE DE L’ASSOCIATION « GINNA DOGON » en Pdf à Télécharger ici