PROJET DE CONSTRUCTION DE QUATRE (4) PORTES D’ENTRÉE AU PAYS DOGON

Préliminaire :
Ginna Dogon ou grande famille en langue dogon est le sigle de l’Association Malienne pour la Protection et la Promotion de la Culture Dogon, find association créée en 1991. Elle est une association non confessionnelle, prostate apolitique et à but non lucratif. Dans l’article 3, order le titre I de ses Statuts on peut lire :
L’association a pour but :
– de préserver, de protéger et promouvoir la Culture Dogon ;
– de favoriser l’éclosion et l’épanouissement des artistes dogon ;
– de promouvoir le rayonnement de l’espace culturel et artistique dogon ;
– d’organiser des conférences, des colloques, des symposiums, des séminaires, ainsi que d’entreprendre des recherches sur l’Histoire et la Civilisation Dogon ;
– de susciter, initier, suggérer des actions de développement économique et social en faveur du Pays Dogon et œuvrer à leur réussite ;
– de cultiver l’entente et la solidarité entre les peuplements du Pays Dogon ;
– de favoriser la résolution pacifique des conflits par le dialogue particulièrement au Pays Dogon et au Mali en général ;
En vue de la promotion de la culture dogon, le Ginna Dogon a initié un projet de construction de quatre (4) pportes d’entrée au Pays Dogon, correspondant grosso modo aux limites géographiques de cette région où habitent les dogons.

la dance dogon

la dance dogon

Les quatre (4) portes, quelles symboliques ?

Les quatre (4) seront symbolisées par quatre (4) monuments représentant des objets caractéristiques culturels ou d’usage des dogons : un mortier et un pilon, un grenier, deux masques (kanaga et silégué).

Que représentent ces objets dans l’univers dogon ?

Dans «  Essai sur l’origine des langues », Jean Jacques Rousseau écrit : « ce que les anciens disaient le plus vivement, ils ne l’exprimaient pas avec des mots, mais par des signes, ils ne le disaient pas, ils le montraient ». En confectionnant, fabriquant ou construisant leurs Toguna, leurs toits de chaume, leurs masques, les garde-robes de leurs femmes (Karbara), leurs greniers, leurs maisons, …, les dogon ont su avec force, exprimer leur univers, leur philosophie, leur conception du monde que le commun des mortels ne peut malheureusement pas voir de prime à bord.

les masques du pays dogon au mali

les masques du pays dogon au mali

Pourquoi ne pas accepter que l’autre, « l’étranger », l’ethnologue, l’anthropologue, l’historien, le chercheur, ausculte, ce langage qui, au départ, était simple, naturel ?

Langage qui, à travers les âges est devenu illisible, incompréhensible même pour le dogon moyen. Ordinairement, l’occidental, fabrique un objet surtout pour sa fonctionnalité, mais chez le dogon, même l’objet usuel le plus futile pourrait avoir un lien avec sa conception de l’univers. Il ne faudrait pas aussi exagérer et verser dans le tout cultuel ; comme tout peuple, le peuple dogon contient en son sein des artistes.

Ainsi, certains objets, ne sont-ils que de simples expressions artistiques de leurs concepteurs selon leur inspiration du moment ?

On a malheureusement dans la nombreuse littérature sur le monde dogon, dogon de « spécialistes » dont la plupart n’ont jamais eu la sagesse de faire ne serait-ce qu’une fois le terrain, c’est-à-dire, séjourner au pays dogon. Aussi, par devoir et par souci d’éclairage de millions de gens qui s’intéressent à notre culture, l’association culturelle « Ginna Dogon » se plaît de donner quelques notes sur certains objets usuels et culturels du monde dogon ; notamment ceux représentant les symboliques des quatre portes d’entrée au pays dogon, qu’elle a initiées.

 
Télécharger la version pdf du PROJET DE CONSTRUCTION DE QUATRE (4) PORTES D’ENTRÉE AU PAYS DOGON ici